icon
08 Décembre 2021 — Économie et droit

La nouvelle PAC officialise les « vins désalcoolisés » en suivant le cadre adopté par l’OIV

Accueil > Actualités > Économie et droit > La nouvelle PAC officialise les « vins désalcoolisés » en suivant le cadre adopté par l’OIV

La nouvelle Politique Agricole Commune de l’Union Européenne, publiée le 6 décembre 2021, est très ouverte à l’innovation. 

Partager l'article sur

Twitter Facebook

Une des nouveautés pour le secteur vitivinicole consiste en l’officialisation de la désalcoolisation et de la désalcoolisation partielle des vins. Dans la définition de ce nouveau cadre, l’UE s’est basée sur les travaux de l’OIV, notamment sur les résolutions OIV-ECO 523-2016, OIV-ECO 433-2012 et OIV-ECO 432-2012

Désormais, la dénomination de la catégorie de produit (mention obligatoire) peut être complétée par les mentions « désalcoolisé » ou « partiellement désalcoolisé » pour les produits suivants : « vin », « vin mousseux » et « vin pétillant gazéifié ». La désalcoolisation totale est limitée aux produits ne bénéficiant pas de l’appellation d’origine ni d’indication géographique. La désalcoolisation partielle est permise pour tous les vins, vins mousseux et vins pétillants gazéifiés.

La limite de la teneur en alcool entre « désalcoolisé » et « partiellement désalcoolisé » est celle retenue par l’OIV en 2012, à savoir 0.5%

En suivant, les recommandations de l’OIV (OIV-OENO 394A-2012), les processus de désalcoolisation autorisés pour réduire partiellement ou presque totalement la teneur en éthanol dans ces produits sont l’évaporation sous vide partielle et/ou des techniques membranaires et/ou la distillation.

Le secteur viticole innove et est sensible aux évolutions des préoccupations des consommateurs, tout en respectant l’intégrité et les traditions du produit.

Les pays membres de l’OIV travaillent actuellement sur un cadre définissant les pratiques œnologiques spécifiques qui seraient applicables à ces nouveaux produits.