icon
29 Octobre 2021 — Vie de l'OIV

La production mondiale de vin devrait se situer à des niveaux historiquement bas 

Accueil > Actualités > Vie de l'OIV > La production mondiale de vin devrait se situer à des niveaux historiquement bas 

En 2021, le volume de la production mondiale de vin devrait être extrêmement faible, à un niveau similaire à celui de 2017. La production mondiale serait ainsi inférieure à la moyenne pour la troisième année consécutive.

Partager l'article sur

Twitter Facebook

Le 4 novembre, le directeur général Pau Roca a présenté en conférence web depuis le siège de l’OIV à Paris, les premières estimations de la production mondiale de vin en 2021.

• De faibles volumes de production sont prévus dans l’UE, notamment en Italie, Espagne et France, qui ont perdu ensemble environ 22 Mio hl par rapport à 2020 en raison du gel tardif du printemps et de conditions météorologiques globalement défavorables.

• Les seuls grands pays producteurs de vin de l’UE qui enregistrent des récoltes supérieures à celles de 2020 sont l’Allemagne, le Portugal, la Roumanie et la Hongrie.

• Les prévisions pour la première récolte aux États-Unis laissent entrevoir des volumes de production légèrement supérieurs à ceux de 2020.

• Une année très positive pour les vignobles de l’hémisphère Sud où des conditions météorologiques relativement favorables ont permis d’atteindre des niveaux de production record dans les pays d’Amérique du Sud, l’Afrique du Sud et l’Australie, la Nouvelle-Zélande étant la seule exception.

Replay

Communiqué de presse 

Présentation PPT [EN]

Production de vin 2021 - premières estimations