icon
28 Janvier 2021 — Oenologie

4 nouveaux additifs autorisés au Japon pour le vin

Accueil > Actualités > Oenologie > 4 nouveaux additifs autorisés au Japon pour le vin

Le Ministère de la Santé, du travail et du bien-être (MHLW) du Japon vient de promulguer le 15 janvier 2021 une ordonnance ministérielle visant à compléter la liste des additifs autorisés dans les aliments par quatre nouveaux additifs pour l’élaboration des vins.

Partager l'article sur

Twitter Facebook

Cette modification règlementaire a fait l’objet d’une notification auprès du Comité SPS de l’OMC en fin d’année 2020.

Il s’agit en particulier de l’ammonium hydrogéno sulfite, des Chitine-glucanes, du DL-tartrate de dipotassium et du copolymères polyvinylimidazole – polyvinylpyrrolidone (PVI-PVP).

Par ailleurs, l’ordonnance ministérielle précise également les spécifications correspondantes pour ces quatre additifs.

Ces additifs qui visent à améliorer la clarification et la stabilité des vins ainsi que leurs monographies sont déjà admis au niveau de l’OIV depuis quelques années. Par cette décision le Japon reconnait le travail scientifique et technique de l’OIV dans le domaine des pratiques œnologiques et des spécifications des produits œnologiques.

Cette décision du gouvernement japonais est encore un exemple de l’importance du travail de l’OIV dans l'harmonisation internationale des pratiques et normes existantes afin d'améliorer les conditions d’élaboration et de commercialisation des produits vitivinicoles, et à la prise en compte des intérêts des consommateurs.

Par cette décision le Japon reconnait le travail scientifique et technique de l’OIV dans le domaine des pratiques œnologiques et des spécifications des produits œnologiques.

Sources