icon
21 Mars 2019 — Vie de l'OIV

Coopération OIV-Codex Alimentarius sur les enjeux émergents

Accueil > Actualités > Vie de l'OIV > Codex Alimentarius sur les enjeux émergents

L’OIV présente à la 31ème session du Comité du Codex Alimentarius pour discuter de certains enjeux émergents communs aux deux organisations.

Partager l'article sur

Twitter Facebook

La présidente de l’OIV, Regina Vanderlinde, et le coordinateur scientifique de l’OIV, Jean-Claude Ruf, ont participé à la 31ème session du Comité du Codex Alimentarius sur les Principes généraux (CCPG) qui s’est tenue du 11 au 15 mars 2019 à Bordeaux, France.

Le coordinateur scientifique de l’OIV, Jean-Claude Ruf et la présidente de l’OIV, Regina Vanderlinde.

Lors des discussions sur les enjeux émergents et futurs, la présidente a souligné que plusieurs sujets en discussions au sein du CCGP étaient aussi pris en compte au sein de l’OIV, ce qui montrait de manière significative la nécessité de poursuivre et accroitre la collaboration entre les deux organisations.

Regina Vanderlinde a précisé que l’OIV participait à plusieurs projets, qui sont également en cours de discussion au sein du Codex en particulier :

  • La prise en compte des objectifs de développement durable 2030
  • La question de la fraude alimentaire et l’intégrité, l’authenticité des aliments
  • L’information du consommateur à travers les travaux du Comité Codex sur l’étiquetage alimentaire (CCFL)
  • L’observation de l’application des normes
  • Les mécanismes visant à améliorer la coordination avec les autres organisations internationales

La Présidente de l’OIV a conclu qu'il était nécessaire de poursuivre la coopération et la coordination pour ce qui concernait les activités présentant un intérêt commun pour l'OIV et qu’il serait important que le Codex puisse s’appuyer sur l’expertise de l’OIV en tant qu’Organisation de référence pour les produits vitivinicoles.

Discours de Regina Vanderlinde (en français avec des sous-titres en anglais)
Fichier audio

"Il serait important que le Codex puisse s’appuyer sur l’expertise de l’OIV en tant qu’Organisation de référence pour les produits vitivinicoles", Regina Vanderlinde, présidente de l'OIV.