icon
02 Mai 2018 — Vie de l'OIV

6ème Congrès International sur la Viticulture de Montagne et en Forte Pente à La Laguna (Tenerife)

Accueil > Actualités > Vie de l'OIV > 6ème Congrès International sur la Viticulture de Montagne et en Forte Pente à La Laguna (Tenerife)

Le sixième Congrès International sur la Viticulture de Montagne et en Forte Pente a eu lieu aux Canaries (Tenerife) du 26 au 28 avril 2018.

Partager l'article sur

Twitter Facebook

Organisée par le Centre de Recherches et d’Étude, de Protection, de Représentation et de Valorisation de la Viticulture de Montagne (CERVIM), avec le concours du gouvernement des Canaries et placé sous le haut patronage de l'OIV, ce congrès a rassemblé les représentants d'une quinzaine de pays autour du thème : "La viticulture héroïque, du raisin au vin au travers de la durabilité et de la qualité".

Au cours de quatre sessions techniques :

  • Mécanisation et viticulture de précision pour vignoble en pente
  • Exemples de viticulture héroïque et leur durabilité et éléments d'identité des paysages
  • Pratiques œnologique pour la valorisation de la viticulture héroïque
  • La biodiversité facteur de valorisation de cette viticulture

Une vingtaine d'experts ont effectué une présentation orale en même temps qu'une trentaine de posters étaient exposés.

Rôle éminent d'aménagement du territoire

Au cours d'une table ronde consacrée aux perspectives de la viticulture de montagne et à forte pente, le Directeur Général de l'OIV a souligné le rôle éminent de cette viticulture en terme d'aménagement du territoire. Ces vignobles non seulement maintiennent l'activité économique dans des régions difficiles, mais aussi façonnent de façon exceptionnelle les paysages.

La "viticulture héroïque" a su transformer ses handicaps (pente, climat...) en atouts grâce à la valorisation de vignobles autochtones qui produisent des vins d'une grande diversité et à très forte typicité.

Les différents intervenants se sont retrouvés sur la nécessité de conforter le développement de ce type de viticulture à travers des politiques publiques adaptées.

CERVIM : La défense et la promotion à l'échelle internationale de la viticulture de montagne

Jean-Marie Aurand s'est réjoui du rôle joué par le CERVIM pour la défense et la promotion à l'échelle internationale de la viticulture de montagne, en forte pente et des petites îles. Il a salué à cet égard l'engagement du Président Roberto Gaudio, au service de la protection et du développement en tant que "porte-voix" des viticultures de montagne et en forte pente.

A l'issue du congrès, plusieurs visites techniques étaient organisées : découverte des vignobles de l'île de Tenerife qui comporte pas moins de 5 appellations d'origines protégées sur plus de 8000 hectares.

Le CERVIM est une organisation internationale qui s'occupe spécifiquement de la promotion et de la sauvegarde de la viticulture héroïque.

Le Comité technique et scientifique du centre a défini les critères qui définissent la viticulture qui y est représentée:

  • inclinaison du terrain supérieure à 30%;
  • altitude supérieure à 500 mètres au-dessus du niveau de la mer ;
  • systèmes viticoles en terrasses et gradins ;
  • viticulture des petites îles.

Le Centre, qui a son siège en Vallée d’Aoste (Italie), opère depuis toujours en soutien des viticultures de montagne, en forte pente et des petites îles. Il poursuit son but en organisant des congrès et en participant aux initiatives de secteur, tant à niveaux national qu'international.