icon
27 Juillet 2015 — Sécurité et santé

Codex Alimentarius : de nouvelles normes pour le secteur vitivinicole

Accueil > Actualités > Sécurité et santé > Codex Alimentarius : de nouvelles normes pour le secteur vitivinicole

La trente-huitième session Commission du Codex Alimentarius s'est réunie à Genève (Suisse), du 6 au 11 juillet 2015. La session a été présidée par Mme Awilo Ochieng Pernet (Suisse), Présidente de la Commission, en présence de 140 États membres, d'une organisation membre, de 33 organisations internationales gouvernementales et non gouvernementales.

Partager l'article sur

Twitter Facebook

Lors de cette session, la Commission du Codex Alimentarius a adopté plusieurs normes parmi lesquelles certaines touchent directement le secteur vitivinicole international.

En ce qui concerne les additifs dans le vin (catégorie 14.2.3), les Etats-membres du Codex Alimentarius ont adopté le dioxyde de carbone au niveau de BPF avec la note suivante : La teneur en CO2 dans le vin non pétillant fini ne devra pas excéder 4000 mg/kg à 20° C.

Quatre additifs concernant particulièrement la catégorie vin de raisins ont été inscrits sur la liste prioritaire du Comité mixte FAO/OMS (JECFA) pour une évaluation toxicologique. Il s’agit des tanins, des mannoprotéines de levures (SIN 455), du bisulfite de potassium (SIN 228) et de l’acide métatartrique (SIN 353)

Par ailleurs, la Commission a adopté plusieurs limites maximales de résidus de pesticides pour les raisins de tables ou raisins secs.

Il s’agit en particulier des pesticides ci-dessous, pour lesquels les limites existantes ont été révoquées et remplacées par les limites suivantes:

Note : Concernant les LMR, le Secrétariat de l’OIV a réuni sur le site www.oiv.int une liste de liens en ligne, au sein de laquelle des informations pertinentes en matière de limites maximales de résidus applicables aux raisins (raisins de table, de cuve ou secs) et aux vins (le cas échéant) peuvent être consultées

Ces informations sont basées sur :

  • les notifications des pays membres, telles que sollicitées dans les résolutions de l’OIV adoptées,
  • les notifications effectuées par les pays à l’OMC,
  • autres sources : CODEX Alimentarius, UE, base de données sur les LMR de l’USDA

Le rapport complet de la 38ème session du Codex Alimentarius peut être consulté en ligne http://www.codexalimentarius.org/meetings-reports. La prochaine session de la Commission du Codex Alimentarius se tiendra du 27 juin au 1er juillet 2016.