icon
10 Décembre 2015 — Oenologie

Les méthodes d’analyses de l’OIV traduites en Chinois

Accueil > Actualités > Oenologie > Les méthodes d’analyses de l’OIV traduites en Chinois

L’OIV a le plaisir de vous informer de la traduction et de la publication en chinois du Recueil des méthodes internationales d’analyse des vins et des moûts de l’OIV

Partager l'article sur

Twitter Facebook

Dans le cadre des relations qu’entretient le secrétariat général de l’OIV avec la République Populaire de Chine depuis de très nombreuses années, l’OIV a le plaisir de vous informer de la traduction et de la publication en chinois du Recueil des méthodes internationales d’analyse des vins et des moûts de l’OIV [p.1-292] [p.293-595] [p.596-830].

En 2013 lors des différentes rencontres entre d’une part le centre technologique d’inspection et de Quarantaine de la région de Guangdong (IQTC) et le China National Research Institute of Food and Fermentation Industries, il avait été proposé par les responsables chinois de traduire le Recueil des méthodes internationales d’analyse des vins. Ces responsables avaient d’ailleurs été invités à participer à l’époque aux réunions de la Sous-commission des méthodes d’analyse.

Cette publication revêt une grande importance compte tenu que les centres d’inspection et de quarantaine sont notamment chargés des opérations de contrôle pour les produits importés en Chine. Ainsi, la traduction en Chinois du Recueil de l’OIV est un pas supplémentaire à la reconnaissance internationale des méthodes d’analyse adoptées par l’OIV.

Le Recueil des méthodes internationales d’analyse des vins a été publié pour la première fois en 1962. Il est réédité et mis à jour régulièrement, intégrant chaque année les méthodes complémentaires approuvés par l’Assemblée générale et établis annuellement par la Sous-commission des méthodes d’analyse.

Le Recueil joue un grand rôle pour l’harmonisation des méthodes d’analyse. Beaucoup de pays viticoles ont introduit dans leur propre réglementation ses définitions et ses méthodes.

Par ailleurs, certains accords bilatéraux relatifs au commerce du vin reconnaissent que les méthodes d’analyse publiées par l’OIV, prévalent comme méthodes de référence pour la détermination de la composition analytique du vin dans le cadre des opérations de contrôle et contribuent ainsi à faciliter le commerce international.

L’OIV tient tout particulièrement à remercier les responsables du centre technologique d’inspection et de Quarantaine de la région de Guangdong pour les travaux et l'engagement qu'ils ont mis dans cet important travail de traduction du Recueil des méthodes internationales d'analyse des vins de l'OIV.